Devenir accueillante

1) Formation

4) Infrastructure

Z

2) Les conditions requises

5) Les assistantes sociales

3) Le statut de salarié

u

6) Poser sa candidature

1) Formations initiales reconnues

 

    • Puériculteur-trice
    • Agent d’éducation
    • Auxiliaire de l’enfance 
    • Chef d’entreprise: accueillante d’enfant (délivré par IFAPME)
    • Educateur-trice
2) Les conditions requises

L’accueillante doit répondre aux conditions d’agrément de l’ONE.

  • Etre âgée de 18 ans au moins et 65 ans au plus.

Constituer un dossier comportant

  • certificat de bonne vie et mœurs, modèle 2 pour toutes les personnes faisant partie du ménage, âgées de plus de 18 ans;
  • la preuve de l’immunité contre la rubéole pour l’accueillante et les membres féminins âgés de plus de 15 ans faisant partie du ménage ou appelés à être en contact fréquent avec les enfants accueillis;
  • la preuve que les enfants de moins de 6 ans sont vaccinés suivant le schéma élaboré par la Communauté Française et recommandé par l’Office (carte de vaccination);
  • certificat médical attestant qu’au moment de l’examen, il n’existe aucun signe d’affection physique ou psychique susceptible de représenter un danger pour les enfants accueillis, étant entendu que l’Office peut exiger qu’un certificat de santé psychique et physique soit établi par un médecin spécialiste complémentairement à l’attestation du médecin traitant. Ce certificat doit être établi pour la candidate accueillante et les personnes faisant partie du ménage et/ou appelées à être en contact fréquent avec les enfants accueillis.  L’accueillante signale spontanément toute modification de son état de santé et de celui des membres de son entourage.
  • L’accueillante ne peut exercer d’activité incompatible avec l’accueil d’enfants ou qui l’empêcherait d’assurer l’encadrement des enfants pendant ses heures de prestations (extrait de l’article 24 de l’arrêté du Gouvernement de la Communauté Française du 27.02.03).
  • Etre admise par le Pouvoir Organisateur du Service sur base d’un rapport social complet établi par l’Assistante Sociale du Service après enquête au domicile de la candidate accueillante d’enfants.
  • Obtenir l’autorisation de l’ONE.
3) Le statut de salarié

Depuis mai 2018, les accueillantes peuvent bénéficier d’un statut de salariée.  Elles bénéficient de tous les droits des salariés.

Les modalités d’emploi

Concrètement, les modalités des emplois crées sont les suivantes :

  • Type de contrat de travail : contrat de travail à domicile type employé
  • Détermination du temps plein : minimum 10 heures/jour – 5 jours/semaine.
  • Les jours de congés légaux, et les jours de congés extra-légaux liés au secteur (pour le secteur public, 26) et un maximum de 5 jours de congés compensatoires en raison des 50h/semaine.
  • Employeur : ce sera le pouvoir organisateur du SAEC donc le pouvoir local.
  • Rémunération : l’échelle barémique D2 est attribuée aux accueillant(e)s titulaires du diplôme requis réglementairement pour le personnel d’encadrement des enfants en crèche Le tout avec 0 année d’ancienneté.
  • Niveau de qualification : celui qui est réglementairement prévu pour le personnel d’encadrement des enfants dans les crèches. Pour les accueillantes en fonction, à défaut de disposer de la qualification requise, exigence de 5 ans d’ancienneté (dans un service agrée) accompli dans la fonction d’accueillant-e-s conventionné(e)s autorisé par l’ONE.
  • Accueil de son propre enfant : l’accueillant(e) salarié(e) devra payer la PFP à son employeur. Remboursement des frais forfaitaires : Les frais compris inhérents au travail à domicile (gaz, électricité, internet, alimentation des enfants, …) seront remboursés au forfait de 10 % de la rémunération brute a été fait
  • Capacité autorisable : à l’avenir seules des accueillants(e)s avec une capacité de 4 ETP seront permises
4) Infrastructure

Les locaux, dans lesquels les accueillantes exercent leur activité doivent répondre aux exigences de l’ONE.  Ils doivent assurer un environnement garant de sécurité, salubrité, hygiène, … et favoriser le bien-être, l’épanouissement de chacun des enfants.

Il est donc important d’être attentif à un certain nombre de règles.

A cet égard, l’Arrêté infrastructure prévoit un certain nombre de modalités concrètes importantes.

Pour plus d’infos, une brochure ONE est à la disposition des accueillantes

5) Les assistantes sociales

De manière régulière, l’assistante sociale se rend au domicile des accueillantes.  Lors de ces rencontres, l’accueillante et l’assistante sociale peuvent prendre le temps d’observer les enfants, afin de veiller au bien-être de chacun.  Elles partagent également les expériences positives et débattent des difficultés rencontrées dans le travail.  Ce partage se fait dans le respect du secret professionnel. 

L’accueillante travaille seule, au sein de son domicile privé.  Les rencontres régulières avec l’assistante sociale lui permettent de prendre du recul par rapport à son travail, de réfléchir à ses pratiques quotidiennes, avec les enfants.  Lors de ces visites, l’assistante sociale est attentive à la sécurité et au bien-être des enfants au sein du milieu d’accueil.

L’assistante sociale reste disponible pour toute rencontre avec les parents et/ou l’accueillante, afin de rencontrer les demandes de chacun, avec un intérêt commun : le bien-être de chaque enfant.

6) La formation continuée

La formation continuée est organisée par le service, dans le souci de poursuivre la réflexion concernant les différents aspects du travail avec les jeunes enfants.  Ces formations se donnent en soirée ou en journée (une ou deux fois par an).  Différents thèmes sont travaillés, abordés de façon théorique et pratique. 

La formation continuée est organisée par le service, dans le souci de poursuivre la réflexion concernant les différents aspects du travail avec les jeunes enfants.  Ces formations se donnent en soirée ou en journée (une ou deux fois par an).  Différents thèmes sont travaillés, abordés de façon théorique et pratique. 

Voici quelques exemples:

La santé de l’enfant : diététique, réanimation du nourrisson, premiers gestes en cas d’accident domestique, les allergies,…

La santé de l’accueillante : le mal de dos, la gestion du stress,…

Le développement psychomoteur de l’enfant : l’apprentissage à la propreté, l’apprentissage du langage, …

La communication : le premier entretien avec les familles, la déontologie, …

Les activités avec les enfants : les enjeux du jeu, les livres pour les tout-petits, l’éveil musical, la création de jouets,…

Conférences abordant des thèmes tels que le sexisme dans l’éducation, les allergies, les colères de l’enfant, les jeux et jouets, éducation : entre limites et liberté, l’accompagnement des émotions, …

7) Pour poser sa candidature

Soit contacter le Baby-Service : 063/21.81.65 – 061/22.22.38

Soit compléter le formulaire en ligne

 

 

.

Postuler pour devenir accueillante d'enfants ?

Pour moi, les moments de change, des repas et du coucher sont vraiment très importants.   Ce sont les moments où je suis en tête-à-tête avec un seul enfant. 

Vinciane

J’aime voir les enfants découvrir des choses différentes, des textures, des goûts, …

Rita

Le service m’apporte un soutien.  Je sais que je ne suis pas seule, qu’en cas de problème quelconque, le service est là pour me soutenir.   

Vinciane

Tous les matins lorsqu’ils tendent les bras vers moi, c’est un moment magique. 

Rita